[2012] Elementary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 17 Mai - 21:43

Quand j'ai vue le trailer, je n'etais pas tellement emballé mais j'avoue apres plusieurs vues, je pense que je laissserais peut-etre une chance.
Mais on dirait que je pense qu'on va avoir de la romance entre les deux,
Sherlock US a l'air moins sociopathe et plus excentrique.
Revenir en haut Aller en bas
Melandria
Mycroft's Assistant

Mycroft's Assistant
avatar


Messages : 1057
Localisation : Grèce (mais je suis anglaise)

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 17 Mai - 21:48

Dieithryn a écrit:
Sinon y'a un truc que j'ai oublié de dire, je trouve que le "Sometimes I hate it when I'm right" à la découverte du corps ne fait pas vraiment Sherlock non plus. Sherlock Holmes aime les mystères et les meurtres non ? Alors pourquoi cet air désolé devant un cadavre ?

J'ai trouvé cette scène très intéressante ; ce soit être une sorte de malédiction de savoir que la femme est morte, et ce Sherlock en est simplement plus conscient... peut-être pourquoi il a dû aller à un centre de réhabilitation. C'est une sorte d'effet papillon, un gars avec ce don aurait pu finir comme ça, mais c'est très UA.

Je crois que c'était bien joué, ce n'est pas la faute de JLM, je l'ai trouvé très agréable à regarder (et à entendre ! je ne m'y attendais pas du tout!) - c'est les scénaristes. Je crois avoir lu un article récemment qui disait que les sociopathes sont à la mode en ce moment et c'est trop vrai. L'oeuvre « s'inspire » de Sherlock Holmes dans la mesure où elle s'agit d'un pseudo-autiste très intelligent mais peu sensible, et un être émotif (comme on décrit Joan dans cette vidéo, en fait). Ils n'ont fait que ce que plusieurs séries américaines et même anglaises ont fait : ils ont pris le trope, pas l'histoire. La différence, c'est le trope qu'ils ont pris (détective non-conformiste, je peux citer Bones, The Mentalist ; misanthrope maudit par sa propre intelligence, House MD ; détective brillant et acolyte fidèle mais un peu stupide, Poirot, Morse, Tinker Tailor Soldier Spy) - l'autiste et l'émotif, car de nos jours ça devient populaire. (Voilà les tendances changeantes des jeunes. Il y a quelques années, cela aurait été très troublant de vouloir regarder un sociopathe à la télé, mais maintenant on les adore.)

Aussi, une autre différence, c'est qu'ils ne prennent que l'inspiration mais gardent encore le nom de SH, alors que les autres séries ne font pas ça. Je crois que c'est parce que les gens en général (c'est-à-dire, à part les internautes introvertis) éprouvent encore un peu de ce malaise devant un personnage pseudo-autiste qu'on est censé prendre au sérieux. C'est un peu pareil avec le Docteur - on aime le regarder parce qu'il n'est pas humain et c'est intéressant de voir ça, mais beaucoup d'adultes - à part les bizarres (et je ne dis pas ça de façon négative ; il y a juste un genre de « personne ordinaire » qui ne comprend pas tout simplement Doctor Who) - n'aiment pas avouer qu'ils aiment Doctor Who car c'est du fantasy, n'est-ce pas ? Être à l'écart de la vie réelle/normale trouble encore certaines personnes. Sherlock Holmes pourtant, ça va, car on ne le voyait pas ainsi à l'époque ; alors que les séries de nos jours tournent autour des personnages, avec ACD l'histoire était la plus importante. Ce n'est pas que les personnages soient mal développés, pas du tout, mais la relation n'est pas censée être le centre d'intérêt, et si elle l'est pour plusieurs, ça va, car officiellement c'est l'enquête, et on ne doit pas admettre qu'on aime fouiner dans les affaires des autres.

J'ai lu aujourd'hui dans un petit livre de BD intitulé 'How to be British' que les anglais en général éprouvent une forte sensation d'horreur en l'idée de s'intéresser aux affaires des autres ; même si tout le monde le fait, il est simplement hors de question de l'admettre, et surtout d'en être fier! C'est pourquoi, dans l'histoire, les écrivains sont toujours un peu solitaires ; on aime lire des histoires, mais en lisant on peut encore faire semblant de faire ça pour être érudit, etc, etc ; un écrivain invente des vies fictives, ce qui, pour plusieurs, est complètement étrangère. C'est pire si c'est du fantasy. Pour la plupart des anglais, le fantasy est simplement incompréhensible. Ils n'arrivent pas à l'envisager. La plupart des adultes ont grandi dans des cercles où on n'en avait jamais entendu parler, où ce n'était que les gens qui se trouvaient hors de la société qui aimaient la science-fiction, et l'homme ordinaire n'en savait rien, juste que ça existait. C'était le coin de la terre que Mufasa ordonne à Simba d'éviter, mais à la différence de Simba, la plupart des anglais n'aurait même pas envie de tenter sa chance ; et la minorité qui y entre auraient la même réaction que Simba et Nala. À l'époque, on ne faisait pas de distinction entre « anormal » et « différent » ; on mettait les introvertis et les psychopathes dans le même panier. Toute réponse autre que « Dieu merci, tout ça n'est pas réel » confond les gens ordinaires ; l'idée de vouloir se plonger dans un tel monde est effrayant. Si on réutilise l'exemple du Roi lion, l'idée que quelqu'un qui ne soit pas un hyène (qui est, par définition, un exclu) ait envie de savoir comment ça sent, d'être un hyène, est incompréhensible et indique une incapacité de vivre dans la vraie vie ou même un problème psychologique. Et tout ça, ce n'est que le point de départ ; c'est la réaction au fantasy tel que Star Wars et Back to the Future. Le fantasy sexuel, ça, c'est trop ! Et les émissions à propos d'un personnage bizarre qui se déroulent dans le vrai monde, et où ce personnage n'est pas présenté comme un vilain, sont donc assez troublantes pour certains.

Les anglais en général, alors, regardent les séries où ils peuvent voir eux-mêmes, ou quelqu'un qu'ils connaissent, dans les personnages - pas ces histoires de types bizarres. Beaucoup de fans étrangers voient Doctor Who comme une émission nationale du Royaume-Uni, mais bien que ce soit à nos écrans depuis bientôt 50 ans, à part les 18-30 je ne connais aucun anglais qui serait d'accord. Nos émissions nationales, vues par le public en général, sont des histoires de la vie ordinaire : Fawlty Towers, Only Fools and Horses, One Foot in the Grave, Steptoe & Son, plusieurs que je ne connais pas (très honteux) et nos feuilletons. Sherlock Holmes, la version Granada, mérite peut-être cette description - pour certains c'est un peu macabre, mais il s'agit encore des crimes typiques - mais Sherlock n'est pas du tout de ce genre. À un certain point, la BBC aussi a surfait cette qualité étrangement fascinante du sociopathe - et je crois que c'est la nécessité de faire face à une série qui proclame, « Je sais que vous aimez regarder l'anormal, » qui a détourné les traditionalistes, plutôt que la modernisation. Si la série est populaire quand même, c'est que a) les types « anormaux » (sens neutre) sont plus nombreux et savent qu'il y a d'autres comme eux ; b) l'oeuvre reste assez fidèle aux histoires originelles pour que tous sauf les pédants puissent ignorer le côté sociopathe. (C'est une chose que j'aime chez Sherlock ; c'est accessible à tous.)

Les américains, le plus important c'est de gagner un public, donc au lieu de faire une émission qui aurait pu être sensible et intéressante, à propos d'un pseudo-autiste drogué et ses problèmes dans le vrai monde, ils l'ont promu en tant qu'adaptation de SH, car ils peuvent ainsi faire la même chose (avec moins de profondeur, bien sûr ; ils s'en esquivent toujours) mais sans que le public doive s'avouer qu'il aime regarder un sociopathe. C'est encore un plaisir coupable. Les américains n'ont pas assez d'assurance dans la qualité de leur écriture pour pouvoir s'éloigner de Sherlock Holmes en proclamant que c'est une histoire à propos de ce que plusieurs personnes verraient encore comme un taré.

Désolée pour le long message mais je trouve ça très intéressant, les tendances changeantes XD
Revenir en haut Aller en bas
http://interpretegrec.canalblog.com
elihah
Sherlock's Violin

Sherlock's Violin
avatar


Messages : 464

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 17 Mai - 22:24

Très intéressante contribution, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Yuber
Mycroft's Umbrella

Mycroft's Umbrella
avatar


Messages : 107
Localisation : La zone 51 et demie.

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Ven 18 Mai - 10:17

Mouais, je suis vraiment pas convaincu par ce trailer. Je ne trouve pas le jeu des acteurs vraiment bon. Pour Jonny passe encore (et puis je le trouve assez mignon *siffle*), même si y'a un côté qui me dérange et qui ne correspond pas tout à fait à la fois à l'acteur et au personnage, mais je trouve Lucy Liu extrêmement... banale. Rien ne dégage d'elle. Si c'est l'effet attendu en tout cas, c'est très réussi. Et puis la scène où il découvre un corps, où il tente d'expliquer comment tout se passe... Je sais pas, je trouve vraiment pas ça convaincant. Ça fait pas Sherlock, ça fait série américaine policière de base. Et j'aime pas vraiment ça.

Bon, je regarderai quand même le premier épisode histoire de voir ce que ça vaut, et... on verra. Je pars quand même sur un mauvais a priori à cause de ce trailer, c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
JamWatson
Watson's Jam

Watson's Jam
avatar


Messages : 856
Age : 24
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Ven 18 Mai - 14:52

Yuber a écrit:
(et puis je le trouve assez mignon *siffle*)
C'est vrai ça Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mrs Cellophane
Lestrade's Division

Lestrade's Division
avatar


Messages : 970
Localisation : Gallifrey

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Ven 18 Mai - 19:41

Ohlala mon dieu, c'est pire que ce que je pensais.

Déjà, ça m'a l'air chiant. Mais chiant!
Ensuite, JLM: désolée, j'ai rien contre lui, il est bon acteur, mais personnellement je trouve qu'il a le charisme d'une huître. pour jouer un mec lambda, pas de problème, Sherlock Holmes? Pas vraiment, non.
Lucy Liu, je l'aime beaucoup, je la trouve sublime et elle a joué des rôles très intéressants, mais là, dans le genre plus plat, tu meurs.

J'ai l'impression qu'ils cherchent à la fois à pomper le Sherlock de Benedict et à s'en éloigner à tout prix, et il en résulte un personnage qui semble paradoxal et déjanté et qui du coup, ne ressemble en fait à pas grand chose. Ils essaient de garder le côté alien, un peu maladroit dans les relations, et un peu hautain dans ses déductions, mais en même temps il fait beaucoup plus sociable, plus diplomate et apparemment apte à se remettre en question niveau relations humaines. Je sais bien que l'être humain est complexe et doté de plusieurs facettes mais enfin là quand même, c'est pas un être humain c'est un pot pourri de personnalités!
Je suis d'accord sur l'analyse concernant les "pseudos-autistes/sociopathes/cyniques/etc." qui sont en vogue de nos jours et le fait qu'en effet on aime voir des personnages asociaux et cyniques à l'écran. Mais justement, ça devient redondant. Le Sherlock d'ACD est quelqu'un de relativement aimable enfin de compte, quitte à s'éloigner de la série BBC, je pense qu'il fallait avoir un Sherlock au contraire assez à l'aise dans les relations, mais comme l'original, juste un peu froid et distant quand il est occupé.

La relation entre Sherlock et Joan, je la sens venir de tellement loin que ça m'énerve déjà. Watson agacée par Sherlock. Début d'une collocation difficile. Elle commence à être fascinée par lui, tandis qu'il essaie de se montrer plus diplomate avec elle, et pof, ça fait des chocapics!
L'histoire de fond quant à elle m'a l'air aussi intéressante qu'une mouche qui bronze au soleil. Bon, je trouve que les thrillers et les séries policières sont souvent tout le temps les mêmes et je n'en suis donc pas très adepte. Mais du fait que Holmes ne prenne que des cas intéressants, on assiste à des enjeux souvent originaux et hauts en couleur, et non pas une banale scène de crime conjugal new-yorkaise, ce qui fait une grande différence.

Je ne crache pas que sur le côté "plagiat" de la série BBC hein, entendons-nous bien: Sherlock ou pas, si j'entendais parler de cette série, je serais là pour pousser un soupir et rouler les yeux au ciel. Je suis difficile, je le sais bien, mais je déteste quand des réalisateurs prennent leur public pour des billes prêtes à tout gober. Pour moi ce n'est qu'une énième série policière qui se veut héritière de Sherlock Holmes, ni plus ni moins. Je peux me tromper bien sûr mais je ne pressens aucune intelligence, finesse ou quelconque forme de subtilité dans l'écriture, quant aux personnages, ils ne me parlent pas du tout...

Lili a écrit:
- euuuuh, ils ont aussi utilisé des cordes pour la musique à ce que j'entends ? Bon apparemment c'est ce qui est d'usage avec l'univers de Sherlock Holmes (cf. Sherlock évidemment mais aussi les filmes de Ritchie), mais enfin quand même... *yeux au ciel*
- euuuh, il a des tatouages Sherlock maintenant ?
- c'est quoi ce foufou là ? Il m'a rappelé un peu Tennant en Doctor par moments !
- la réa' dans la scène de la cuisine euuuh... bof bof !
- mail est trop humain, ça va pas ! il le considère comme un "alien", mais à ce que j'ai vu, j'ai pas cette impression. On dirait juste un gigolo qui fait n'importe quoi ! où est passée la froideur, le détachement de Holmes, qu'on retrouve dans Sherlock ? Même si notre Sherlock a ses moments de "yipeeee ! je saute partout et je fais mumuse", c'est quand même moins foufou je trouve...
- la soit disant irrévérence de la scène avec la victime d'étranglement là, j'ai pas trouvé ça aussi incisif, ou en tout cas digne du côté "et vlan dans ta tronche ! ... quoi ? comment ça je vous ai blessée ?" et donc sociopathe de Sherlock.
- Sherlock qui s'excuse ? Déjà dès le pilote ? Dans notre version, faut un certain temps avant que ça soit plutôt spontané de la part de Sherlock ! Trop humain tout de suite, je vous dis... Trop loin du personnage de Holmes que je m'imagine.

Là, c'est toi qui lis dans mes pensées! My thoughts exactly.
Revenir en haut Aller en bas
http://221b-bakerstreet.monforumgratuit.com/
elihah
Sherlock's Violin

Sherlock's Violin
avatar


Messages : 464

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Ven 18 Mai - 20:18

"t pof, ça fait des chocapics!"
hahaha, excellent, et tout le reste, pile poil ce que j'en pense aussi.
Dites donc je suis contente de vous avoir trouvé, forum de mon cœur :-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: [2012] Elementary Ven 18 Mai - 21:53

Cello, j'adore ton sens de la métaphore... et je suis d'accord avec ton analyse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Camille Holmes
Sherlock's Flatmate

Sherlock's Flatmate
avatar


Messages : 819
Localisation : 221B Baker Street , dans l'appartement des assistantes

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 10:37

Je viens seulement de voir le trailer (moi? a la bourre? nan^^)
Ba franchement ça m'emballe pas, mais alors pas du tout! je regarderais quand même un épisode (pour pouvoir dire que j'aime pas en connaissance de cause) mais franchement ça m'emballait déjà pas et là c'est encore pire...
Revenir en haut Aller en bas
Lili
I am Sherlocked

I am Sherlocked
avatar


Messages : 812
Localisation : Under Sherlock's dressing gown...

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 13:09

Je vous plussoie sur ces points :

@naja : trop expressif et pas assez froid.
@Tigra : moins sociopathe et plus excentrique
@Yuber : ça fait pas Sherlock la scène de découverte du cadavre.

Et mention à Cello : mais tu sais que j'aime ta vision des choses et ton humour toi ? Very Happy

Mrs Cellophane a écrit:

Ensuite, JLM: désolée, j'ai rien contre lui, il est bon acteur, mais personnellement je trouve qu'il a le charisme d'une huître.

et pof, ça fait des chocapics!

L'histoire de fond quant à elle m'a l'air aussi intéressante qu'une mouche qui bronze au soleil.

laugh laugh laugh laugh
Revenir en haut Aller en bas
Mrs Cellophane
Lestrade's Division

Lestrade's Division
avatar


Messages : 970
Localisation : Gallifrey

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 19:38

Haha merci à mon comité de soutien, contente de vous avoir arraché un sourire (et de voir que je suis pas la seule à être très dubitative!). big grin
Revenir en haut Aller en bas
http://221b-bakerstreet.monforumgratuit.com/
Melandria
Mycroft's Assistant

Mycroft's Assistant
avatar


Messages : 1057
Localisation : Grèce (mais je suis anglaise)

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 19:47

Je crois avoir raté quelque chose car j'ignore ce que ça veut dire, « des chocapics » XD

Mrs Cellophane a écrit:
je pense qu'il fallait avoir un Sherlock au contraire assez à l'aise dans les relations, mais comme l'original, juste un peu froid et distant quand il est occupé.

Oui, je suis d'accord. J'ai trouvé ce Sherlock plus charmant (ce qui m'a plu) mais il y avait encore ce côté insensible. Ils ont pris une scène typique de la version BBC ('Sherlock!' 'Not good?') mais ils l'ont rendue assez grossière car pour eux, c'est pour augmenter le comique, alors que dans la version BBC, c'est la preuve de l'affinité parfaite entre Sherlock et John. J'aurais préféré qu'ils fassent de lui le vilain courtois, tel qu'on joue souvent le rôle de Moriarty, ça aurait été intéressant et un moyen de se moquer du vilain britannique stéréotypé à Hollywood !

J'avoue que la réaction de Joan au cadavre m'a troublée un peu. Il m'a fallu regarder cette scène plusieurs fois pour voir qui hurlait, j'étais tellement confuse ! Soit on change le personnage, soit on croit qu'une femme aurait réagi comme ça par nécessité, j'ignore quelle option est la pire !

Mais sinon je le regarderai quand même, quand j'aurai envie de voir quelque chose, la tête vide Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://interpretegrec.canalblog.com
JamWatson
Watson's Jam

Watson's Jam
avatar


Messages : 856
Age : 24
Localisation : Rouen

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 22:44

Melandria a écrit:
Je crois avoir raté quelque chose car j'ignore ce que ça veut dire, « des chocapics » XD

C'est des céréales au chocolat !!
Revenir en haut Aller en bas
Melandria
Mycroft's Assistant

Mycroft's Assistant
avatar


Messages : 1057
Localisation : Grèce (mais je suis anglaise)

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 23:01

Ils sont délicieux ou quoi ... ? Ou c'est un mélange de deux choses opposées ... ? Désolée, je suis assez obtuse, et d'ailleurs je déteste le chocolat Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://interpretegrec.canalblog.com
Mrs Cellophane
Lestrade's Division

Lestrade's Division
avatar


Messages : 970
Localisation : Gallifrey

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Sam 19 Mai - 23:26

Désolée Melandria, en fait c'est une référence à la publicité très connue de ces céréales. A chaque fois, ils mettent en scène un scénario loufoque pour que du chocolat liquide se déverse sur un champ de blé et "paf, ça fait des Chocapics"! Tiens, pour mieux comprendre.
Je n'aime pas particulièrement les Chocapics, mais souvent quand deux choses se rencontrent et que l'issue en est prévisible, je conclus en disant "paf, ça fait des Chocapics"! x)
Revenir en haut Aller en bas
http://221b-bakerstreet.monforumgratuit.com/
Melandria
Mycroft's Assistant

Mycroft's Assistant
avatar


Messages : 1057
Localisation : Grèce (mais je suis anglaise)

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Dim 20 Mai - 0:33

laugh

*morte comme les autres*
Revenir en haut Aller en bas
http://interpretegrec.canalblog.com
Melandria
Mycroft's Assistant

Mycroft's Assistant
avatar


Messages : 1057
Localisation : Grèce (mais je suis anglaise)

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 13:38

Désolée pour le double-post mais j'ai cru que ça méritait un nouveau message !

Voici la bande annonce entière d'Elementary.



Vous allez peut-être me croire un traitre mais j'en ai hâte ! Je ne le prends pas au sérieux, bien sûr, et ainsi je crois que je vais vachement m'amuser en le regardant.

Quelqu'un a commenté ci-dessous, « Et tout d'un coup, toutes les autres versions de Sherlock Holmes sont invalides. On ne parlera même pas de Jeremy Brett et Edward Hardwicke, seuls Benedict Cumberbatch et Martin Freeman sont les vrais Sherlock et John. » Je ne saurais mieux l'exprimer ! Je trouve le comportement de certains fans de Sherlock (PAS ICI XD) vers Elementary très odieux et j'espère que la plupart du public y jètera un coup d'oeil. Il me semble très drôle et j'ai éclaté de rire plus qu'une fois pendant la BA.

D'ailleurs, Le Sherlock de Miller est très agréable à regarder. Quoique j'aime BBC Sherlock, le personnage est un misanthrope bizarre mais saisissant, contrairement au personnage des livres. (Mon joueur de rôle préféré, qui, pour moi, incarne BBC Sherlock, a constaté plusieurs fois que le Sherlock de la BBC diffère beaucoup de celui d'ACD.) Même si l'intrigue d'Elementary est nulle (et même si elle l'est, j'aime bien les intrigues nulles, parfois j'ai besoin de quelque chose de simple), revoilà l'excentrique aimable de mon enfance !

Et j'ai beaucoup aimé la scène où Joan dit, « Vous n'avez pas de miroirs, » j'ai bien frissonné. J'ai trouvé d'autres parties du dialogue très marrantes aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://interpretegrec.canalblog.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 15:05

Mais peut-être qu'avec cette série on aura un peu plus d'épisodes à chaque saison ? ( Moindre qualité mais plus de quantité ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 15:38

Personellement; je regarderais pour le principes. Voir avant de critiquer ouvertement et avec argument a l'appuis meme si on le sait tous les gout et les couleurs ne se discute pas.

Mon plus gros probleme avec Watson femme c'est que ca ressemble enormement a une excuse pour dire, non il n'y a pas de subtext homoerotique pas la peine de chercher, mais si dans l'avenir ils se rapprochent c'est pas graves c'est un homme et une femme.

Après oui les epoques sont differentes et les femmes ont une places plus grandes dans notre société mais j'aurais trouvé ca plus intéressant et encore jamais vu dans ce cas d'inverser tout les sexes des personnages. Un sherlock holmes femme de nos jour peut etre très intéressant a creuser autant sur le comportement que sur la psychologie. Et je ne parles pas des autres personnages.

Oui, je pense que quitte a changé des chose autant le faire a fond.
Revenir en haut Aller en bas
Mrs Cellophane
Lestrade's Division

Lestrade's Division
avatar


Messages : 970
Localisation : Gallifrey

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 15:49

Melandria a écrit:
Quelqu'un a commenté ci-dessous, « Et tout d'un coup, toutes les autres versions de Sherlock Holmes sont invalides. On ne parlera même pas de Jeremy Brett et Edward Hardwicke, seuls Benedict Cumberbatch et Martin Freeman sont les vrais Sherlock et John. » Je ne saurais mieux l'exprimer !

Je trouve la remarque de cette personne un peu déplacée. Bien sûr que non, les autres Sherlock ne sont pas invalides, mais là en l'occurrence Elementary reprend le concept de la série tv qui se place à notre époque, comme Sherlock, alors comparer avec Brett serait un peu inutile à mon sens. Quand je critique les films de Ritchie en revanche, je ne compare pas RDJ avec Benedict Cumberbatch mais avec Jeremy Brett, ça me semble normal, et ça ne veut pas dire que je rejette la série BBC, personne n'irait penser ça. De toute façon je trouve toute cette guéguerre pro/anti-Elementary ridicule et assez bizarrement (ou pas), les pro-Elementary me semblent presque plus virulents que les antis maintenant que le choc de l'annonce est passé.

Je ne vais pas re-commenter le trailer, je crois que la série m'agacerait déjà franchement si ce n'était pas Sherlock Holmes car j'ai l'impression d'avoir déjà vu ça cent fois, mais comme en plus c'est Sherlock, je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel. Et je suis pas du tout, du tout convaincue par Miller. Si encore il jouait Lestrade je le trouverais probablement excellent, mais là je ne rentre pas dans son jeu personnellement.
Je vois aussi qu'ils ont pas attendus pour faire flirter Joan et Sherlock... Rolling Eyes

Share & Lock: Mouais, je suis pas sûre que ce soit un argument, surtout que justement, j'aime beaucoup le format BBC, avoir fait des épisodes de la longueur d'un film, quitte à n'en avoir que trois, je trouve ça judicieux. Les séries américaines tapent trop facilement dans les saisons de 24 épisodes qui tirent en longueur et qui n'arrivent pas à conserver de fil rouge, et en 45 min les affaires sont trop vites expédiées car on ne peut pas vraiment développer. C'est pour ça que je trouve pas mal que de plus en plus de séries comme Sherlock, Jekyll, Whitechapel ou encore Luther brisent un peu la règle en montrant qu'on peut faire des saisons courtes mais tout aussi prenantes. Cela dit, vu qu'ils semblent décider à faire de cette série un truc policier comment ils en ont déjà par centaine, je pense que ça ne dérogera pas à la règle.

Jalyshbles: je crois qu'un peu plus haut dans ce topic, j'ai dit quelque chose du genre, que quitte à faire de Watson une femme, il fallait aussi changer le sexe de Sherlock. Là, ç'aurait pu être intéressant et audacieux oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://221b-bakerstreet.monforumgratuit.com/
Tiadeets
*Admin*
Mycroft Worthy Heiress

*Admin* Mycroft Worthy Heiress
avatar


Messages : 3639
Age : 21

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 16:48

Je trouve que vu comme ça, ça va donner un procédural pas trop mal (je n'ai aucune idée de ce que ça peut donner sur la longueur) mais ça ne me fait en aucun cas penser à Sherlock Holmes. Je veux dire, ils auraient dit "inspiré de Sherlock Holmes" et m'auraient présenté ça (en changeant les noms). J'aurais dis "Ok" sauf que là non ! Alors je vais regarder mais non.
Revenir en haut Aller en bas
http://flavors.me/tiadeets
Melandria
Mycroft's Assistant

Mycroft's Assistant
avatar


Messages : 1057
Localisation : Grèce (mais je suis anglaise)

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 17:53

Jalyshbles a écrit:
Mon plus gros probleme avec Watson femme c'est que ca ressemble enormement a une excuse pour dire, non il n'y a pas de subtext homoerotique pas la peine de chercher, mais si dans l'avenir ils se rapprochent c'est pas graves c'est un homme et une femme.

Je sais ce que tu veux dire mais je trouve ça un peu cynique. Sherlock Holmes est une histoire sans personnage principal féminin, c'est choquant d'y mettre une femme. Peut-être que oui, c'était pour éviter le sous-texte, mais également, on ne peut simplement pas continuer à mettre à côté les femmes pour du sous-texte fantasmé entre deux hommes qui, officiellement, ne sont pas ensemble. Ne me méprends pas, le sous-texte m'amuse, mais ce n'est pas un aspect principal de l'histoire, et le présenter comme critique de la féminisation de Watson, c'est à côté de la question. Je suis plutôt concernée par le fait que Joan ait perdu son emploi. Je ne t'accuse pas, mais j'ai l'impression que certaines fans se plaignent du manque de sous-texte homo-érotique plutôt que quelconque implication d'homophobie.

Il aurait été peut-être mieux de changer Sherlock en femme aussi, pour certaines raisons, mais pour moi, changer la combinaison n'importe comment est audacieux. Et si Sherlock était une femme mais Watson un homme ? Ça serait admissible ? Si Sherlock était une femme aussi, probablement on l'adorerait ; « OUAAAIS DES LESBIENNES, ENFIN ! » Je serais plus impressionnée par une histoire d'amitié entre homme et femme. J'avoue que je m'attends à une histoire d'amour. Il y a certains qui s'en plaignent et je comprends ça, mais souvent, ce n'est pas parce que c'est une histoire d'amour, c'est parce que c'est une histoire d'amour entre homme et femme ; certains seraient probablement contents d'en voir une s'il s'agissait de deux personnes du même sexe et je les trouve aussi répugnants que ceux qui interdisent l'idée d'une histoire d'amour entre un Holmes et un Watson masculins.

For goodness' sake, en tant qu'anglaise, j'en ai marre. J'étais dégoûtée par ceux qui voulaient supprimer le sous-texte dans les films Ritchie pour des raisons évidemment liées à l'homophobie, mais ça m'agaçait déjà qu'ils s'en fassent autant. Maintenant, j'en ai assez. Assez des pro-sous-texte et des anti-sous-texte. Ce n'est que du SOUS-TEXTE ! L'histoire, elle ne compte pour rien ?! Si on ne permet pas d'amour dans une adaptation de SH, ça doit être « parce que ce n'est pas une histoire sexuelle », et ça s'applique aux deux camps. C'est mon héritage, ce n'est pas un champ de bataille pour/contre l'égalité sexuelle !

/tempête

Mrs Cellophane a écrit:
Je trouve la remarque de cette personne un peu déplacée. Bien sûr que non, les autres Sherlock ne sont pas invalides, mais là en l'occurrence Elementary reprend le concept de la série tv qui se place à notre époque, comme Sherlock, alors comparer avec Brett serait un peu inutile à mon sens. Quand je critique les films de Ritchie en revanche, je ne compare pas RDJ avec Benedict Cumberbatch mais avec Jeremy Brett, ça me semble normal, et ça ne veut pas dire que je rejette la série BBC, personne n'irait penser ça. De toute façon je trouve toute cette guéguerre pro/anti-Elementary ridicule et assez bizarrement (ou pas), les pro-Elementary me semblent presque plus virulents que les antis maintenant que le choc de l'annonce est passé.

Je comprends mais ce n'est pas ce qu'ils veulent dire. Ces plaintes sont du genre « Benedict Cumberbatch est fidèle au canon, il incarne Sherlock Holmes, il est LE Sherlock Holmes, ÇA c'est Sherlock Holmes pas ce gamin-ci. » J'adore le personnage de Benedict mais je le trouve très éloigné du canon. Dire que Jonny Lee Miller ne fait pas le canonique comme Benedict Cumberbatch, c'est dire qu'on aime l'interprétation de Benedict Cumberbatch, pas que Jonny Lee Miller n'est pas canonique. Je ne veux pas dire qu'il soit très canonique, non plus, mais si on le juge uniquement en comparaison avec Benedict, ce n'est pas juste. Je considère toutes les adaptations à l'écart l'une de l'autre. Tu dis que Sherlock est la seule adaptation moderne. Les films Rathbone étaient une modernisation. Et d'accord mais de ce point de vue, il y a des aspects qui ne sont pertinents qu'à une modernisation, de sorte qu'on ne puisse faire une comparaison qu'entre Sherlock et Elementary, mais le caractère de Sherlock Holmes ne s'y trouve pas. Il faut recourir aux livres, ou, si on veut utiliser une adaptation qui a pour but la fidélité au canon. Mark Gatiss a constaté que lui et Moffat font ce qu'ils veulent du canon. Le Sherlock de Benedict Cumberbatch ne ressemble pas du tout à mon héros d'enfance. Ce n'est pas une critique, j'aime son interprétation ; il me semble injuste de la considérer comme la barre qu'il faut dépasser, c'est tout.

Ce n'est pas les pro-Elementary qui ont rempli la page Youtube de 'dislikes', et j'ai vu tant de commentaires du genre, « J'aurais pensé à regarder cette série si je n'avais pas vu BBC Sherlock. » Ce n'est pas qu'Elementary doive être hors critique mais je préfère qu'on le considère sans même penser à BBC Sherlock. Il a ses problèmes, il y a plusieurs raisons pour ne pas le regarder. Par exemple tu dis que tu as vu ça maintes fois, je comprends, et c'est vrai, c'est très ordinaire. Mais moi j'aime ce genre de série ; d'autres ne l'aiment pas et il est parfaitement compréhensible de l'éviter à cause du genre. En fait si on regardait juste parce que c'était Sherlock Holmes, même si c'était d'un genre qu'on détestait, je trouverais ça bête !
Revenir en haut Aller en bas
http://interpretegrec.canalblog.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 17:58

Pour ma part quand j'ai vue le trailer y'a pas mal de temps car il est pas tout recent, j'avoue que je dit "Wait & See" car je pense que ca pourrait etre un bon truc.
Je pense matté les premiers episodes et faire mon avis avant de totalement critiqué.

Apres j'avoue que le coup de Watson fille puis les quelques passages peuvent apres peut-etre supposé a la romance...
Revenir en haut Aller en bas
JohnW
Not My Division

Not My Division
avatar


Messages : 1251

MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 18:22

Tu as raison Melandria c'est idiot cet "à priori", mais comment pourrait on faire autrement?

Quand je pense à cette série qu'est Sherlock, je ne vois pas que le jeu d'acteurs magnifiques... je pense à ces hommes qui depuis de nombreuses années portent un tel projet, connaissent leur sujet "mieux que leur famille", en discutent depuis des lustres et un jour réussissent à le concrétiser. Pour faire quoi?
Faut une sacrée dose d'audace, de passion et de conviction pour oser sortir une icône nationale de la poussière et la transposer au 21è siècle.

Faut avoir compris mieux que tout le monde sa superbe modernité, son intemporalité. Pas mal d'inconscience pour faire un premier jet très en dessous de son possible et une chance inouïe de tomber sur des "dirigeants" suffisamment intelligents et perspicaces pour leur dire "vous recommencez et vous vous creusez un peu!"

Moffat le dit à un moment, et peut être dit-il la vérité : On s'amusait...on se faisait plaisir.. on n'a pas pensé qu'on aurait un tel succès...le faire c'était déjà tout ce dont on avait rêvé.." (quelque chose comme ça ...de mémoire) J'ai tendance à le croire quand il dit ça.

Alors après, fort de l'assurance de ce succès improbable, que des gens embrayent c'est décevant et un peu...dérisoire.

Maintenant est-ce que cela veut dire que de toute éternité le Holmes du 21è est Sherlock, interdisant tout approche de qui que ce soit? Non bien sûr... mais si vite! et aller prendre un comédien qui connait parfaitement, pour avoir travaillé avec lui de nombreux mois, l'acteur de Sherlock... a été avec lui récompensé... C'est un peu choquant.

Je regarderai cette série si elle passe, mais pour moi je n'en attends rien de plus qu'un vin bien ficelé, oui, mais à qui il manque les années de travail, de savoir faire, de connaissances et d'intelligence humaines d'un grand cru original m^m s'il est fait avec moins de moyens financiers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: [2012] Elementary Jeu 7 Juin - 19:04

Melandria: Certes j'avance le sous texte mais c'est parce que les Americains ont tendances a aséptisés les possible histoires entre deux hommes. (ca c'est vu pour skin ou ils ont changé le couple gay en lesbienne sauf que ca n'a rien apporté.) Je ne pense pas après que le Fandom est besoin de fanservices c'est grandement apprécié mais elles savent denicher du sous texte la ou il n'y a rien. (J'en suis meme parfois etonné.)

Apres il y a le passé de Watson Us qui me fait tiqué. Je n'avait pas compris ca reaction choqué face au cadavre. (apparement ce n'est pas une ancienne medecin militaire : /) Alors que justement une femme ex militaire m'aurait plut mais la je me demande juste pourquoi elle ne l'ai pas (je regarderais pour voir comment son passé est expliqué et si ca apporte un plus.)

Pour le coup de Sherlock en femme je disais ca aussi pour tout le cast. La rivalité entre deux soeur n'est pas la même que celle de deux freres et voir Mycroft en femme de pouvoir sous couvert d'etre simple secretaire me fait sourire. Ca peut paraitre sexiste mais les femmes n'agissent pas de la même manières qu'un hommes dans certaines situation et chercher a savoir comment ce petit monde tournerait dans ce cas la serait très amusant. Je cherche avant tout a creuser le coté psychologique que cela entrainerait.

Après certes on peut parler du coté lesbien mais ce n'est pas ce que je cherche en priorité en parlant d'une Sherlock femme, bien que du sous texte lesbien reste rare dans les serie pour des personnages principaux.

Encore une fois je regarderais avant de me faire un avis définitif.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [2012] Elementary

Revenir en haut Aller en bas
[2012] Elementary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BBC Sherlock France :: Sherlock Holmes, le personnage :: Sherlock Holmes dans les séries-
Sauter vers: